logo

Concours diplomatie suisse




concours diplomatie suisse

Son président, Nicola Forster, estime que, plus que le système de recrutement ou la réintroduction des"s féminins, cest toute la formation des diplomates quil faut revoir.
Il ajoute que la Suisse fait une certaine différence en ce qui concerne les diplomates auprès des organisations internationales ou les experts sur les questions financières et économiques.
«Ce processus http://www promolaredoute com de sélection manque de professionnalisme et est dépassé.Il lassure: «La carrière consulaire continuera doffrir des perspectives professionnelles intéressantes et les prestations consulaires constitueront toujours un point fort de lactivité des représentations suisses à létranger.Die Zeit et qui se faisait lécho de la colère et de la déception de candidates recalées.Tout type de diplôme universitaire est pris en considération (master ou licence).A voir si Ignazio Cassis, qui doit présenter les détails du projet au Conseil fédéral début 2018, sy montrera sensible).Une réforme à 35 millions, la réforme du personnel au service de la diplomatie suisse ne poursuit pas un but déconomie.



Elles accusent la commission de sélection de 11 membres d'avoir ignoré leurs diplômes universitaires et leur expérience concours mof paysagiste professionnelle et insistent pour la réintroduction d'un système de"s visant à augmenter le nombre de femmes diplomates.
Pour sa part, l'ambassadeur Furgler définit la mission dun diplomate (suisse ou non) en ces termes: il doit pouvoir représenter les intérêts les plus divers qui soient d'un pays spécifique.
«Nous avons besoin de généralistes préparés pour se spécialiser.Définition et défense de la position suisse dans les enceintes internationales (p.Un diplomate ne peut plus compter sur une carrière lisse.Mais à la suite des recommandations de la Commission de gestion du Conseil des Etats, qui a critiqué le manque de transparence de ce mécanisme de «promotions quasi automatiques» et ses limites, le Conseil fédéral étudie le passage, pour ces employés transférables, à un système fonctionnel, avec.«Le projet touche aussi les diplomates.

Gestion de projets dans les domaines de la culture, des droits de lhomme ou de la coopération au développement.
Ces personnes seraient complémentaires des diplomates traditionnels en poste à l'étranger pendant une période donnée pour représenter les intérêts de la Suisse.


[L_RANDNUM-10-999]
Sitemap